Ouganda : la police recommande les « fouilles corporelles » pour renforcer la sécurité dans les stades

0

Lors de la récente rencontre de football qui a opposé l’équipe nationale Ougandaise à celle du Burkina Faso, match comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017, la police Ougandaise a appliqué une technique de « fouilles corporelles » dont le but était de sécuriser les supporteurs et les joueurs présents au stade.

Publicité
 

Sur les photos l’on peut voir les policiers en pleine action de fouille des supporteurs de l’équipe nationale d’Ouganda. Ce qui semble un peu curieux dans cette fouille, ce sont les gestes souvent déplacés de la sécurité dans ses gestes comme on peut le constater sur les images. On voit des mains baladeuses qui visitent l’intégralité des parties les plus intimes des femmes.

On est tenté de se demander si c’est réellement une fouille ou une quête de sensation forte. Même si cette méthode de fouille corporelle est suffisamment drôle, il faut dire qu’elle a eu un écho favorable dans la mesure où durant cette rencontre, aucun incident n’a été déploré.

Publicité

Pour nos confrères du quotidien Nairobi News, la police Ougandaise convie la police Kenyane à pratiquer cette méthode de « fouilles corporelles » pour renforcer la sécurité dans les stades de football et les lieux publics. En effet, la rencontre de football qui a opposé le Kenya à la Guinée Bissau a été interrompue en raison des jets de pierre venant des tribunes. C’est pour éviter que de tels incidents se reproduisent qu’on a vu la police Ougandaise recommander à la police Kenyane d’appliquer de telles méthodes. Drôle de fouille vraiment.

(Visited 1 337 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse