PaKistan: Un mariage entre un garçon de 7 ans et une fillette de 6 ans empêché

0

La police a arrêté six personnes accusées d’avoir organisé le mariage d’un garçon de sept ans et d’une fillette de 6 ans dans l’est du Pakistan. Les personnes interpellées dans cette affaire sont les pères respectifs des deux enfants, le clerc qui a effectué la cérémonie, et trois autres témoins.

Publicité
 

Le samedi dernier, Ils ont été condamnés en vertu de la Loi sur le mariage des enfants, après avoir été arrêté dans la province de Punjab le vendredi, a dit le responsable de la police Saifullah Khan chez nos confrères de l’AFP.

Ils ont écopé de six mois d’emprisonnement et / ou une amende de 50.000 roupies (500 $).
Le chef de la police locale, Mehr Riaz Hussain a déclaré que les accusés ont nié que le mariage a eu lieu, mais la police l’avait déjà en vidéo.
Le mois dernier déjà, les législateurs pakistanais ont retiré une proposition visant à imposer des sanctions plus sévères aux personnes qui organisent les mariages d’enfants après avoir été sabordé par un organisme religieux qui avance qu’il est « blasphématoire » et contre l’Islam.
La proposition, qui aurait également relevé l’âge légal du mariage pour les femmes de 16 à 18, a appelé à une punition « rigoureuse » pouvant aller jusqu’à deux ans de prison pour ceux qui organisent les mariages d’enfants, encore monnaie courante dans certaines parties du Pakistan.
La loi initiale précise que l’âge du mariage doit être 16 ans pour les femmes et 18 pour les hommes, mais les érudits religieux pakistanais au Conseil de l’idéologie islamique, estiment qu’il est non conforme aux enseignements de l’Islam.

Publicité
 

Ils disent qu’il n’y a pas de limite d’âge pour le mariage de la charia car un individu peut se marier quand il ou elle atteint la puberté et la puberté ne peut être définie par l’âge. Les militants des droits de l’homme ont vivement critiqué le rejet du projet de loi.

(Visited 1 124 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse