Le parti socialiste français dénonce les violences au Gabon

4

Le parti politique de François Hollande a dénoncé les violences socio-politiques au Gabon sur son site web par le biais de Maurice Braud, Secrétaire national chargé du pôle « mondialisation, régulation, coopération ». La France aurait-elle tourné le dos à Ali Bongo?

Publicité

La récente victoire d’Ali Bongo aux élections présidentielles du Gabon à soulevé des émeutes dans le camp de l’opposition. Son adversaire politique Jean Ping dénonce des fraudes électorales. Après les résultats, des affrontements entre les partisans de Jean Ping et les forces de l’ordre ont eu lieu à Libreville, Mouilla, et Port-Gentil. Plus de mille arrestations et pour l’instant 3 morts ont été annoncés. Le quartier général de Jean Ping a été pris d’assaut par les forces républicaines et saccagé, 26 personnes seraient retenues de force.

Voici l’intégralité du message publié sur le site web du parti socialiste français.

« A l’instar de la Haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, et de la France, après les conclusions préliminaires de la mission d’observation électorale de l’Union européenne, nous demandons à ce que les résultats de l’élection soient intégralement publiés, bureau de vote par bureau de vote.

 Le Parti socialiste dénonce aussi la multiplication des arrestations arbitraires des militants politiques et de la société civile agissant pacifiquement pour l’alternance démocratique et l’instauration de l’État de droit et d’une véritable démocratie. Il réitère son appel à leur libération immédiate. »

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->