Arabie Saoudite: Les pèlerins forcés de porter des bracelets électroniques israéliens…L’Iran s’oppose!

0

La sécurité qui entoure le hadj 2016 est mal vue par l’Iran alors que l’Arabie Saoudite parle de changements dans la sécurité, obligeant le port d’un bracelet israélien.

Le changement n’est pas du goût de l’Iran qui fait sa propre proposition de modifications dans la logistique de l’événement. Pourtant, les iraniens sont privés cette année à participer au hadj. Ils n’ont pas été autorisés à y prendre part.

Publicité
 

L’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, a appelé à réviser la gestion des deux plus importants lieux saints de l’islam, la Mecque et Médine, actuellement contrôlés par Ryad.

Selon le site Sputnik citant le politologue iranien Seyed Hadi Afghahi, ce dernier explique que « l’Iran avait depuis longtemps appelé la dynastie saoudienne des Al Saoud à améliorer les conditions de sécurité, surtout dans les vallées étroites comme celle de Mina, à quelques kilomètres de la Grande Mosquée de la Mecque, où une bousculade mortelle s’est produite en 2015, tuant 717 personnes ».

Dans cette optique, l’Iran qui a son plan derrière la tête, avait mis sur la table, sa proposition, celle de créer un projet conjoint de gestion de ces lieux saints pour garantir la sécurité.

L’Iran exige que la direction du hajj de La Mecque et Médine soit assurée non pas par les autorités saoudiennes, mais par l’Organisation de la coopération islamique (OCI), par exemple. Mais, contre toute attente, les autorités saoudiennes sont allées  conclure  un accord secret avec Israël en signant un contrat avec une compagnie israélienne pour l’achat de bracelets électroniques que chaque pèlerin sera tenu de porter.

Publicité

« Cela signifie-t-il que c’est Israël qui sera désormais responsable de notre sécurité? », s’est indigné le politologue Seyed Hadi Afghahi

Yao Junior L

(Visited 1 234 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse