En pleine césarienne, le médecin coupe le doigt du bébé

0

La scène s’est passée dans une clinique d’Amiens en France, Sirine qui est née le 5 juillet n’a pas eu les mêmes chances que sa jumelle Nesrina.

Au cours de la césarienne, le gynécologue chargé de l’opération a sectionné la phalange de l’auriculaire de la main droite de Sirine. Un fait qui qui a mis en colère Mohamed Fars et Stéphanie les parents des bébés, qui auraient même envisagé de porter plainte.

Publicité

Selon le père de Nesrina : « la phalange manquante avait été recherchée « pendant cinq à dix minutes dans le ventre de sa maman ». Mais peu de temps après, la petite Sirine a été greffée et a pu retrouver sa phalange.

Par ailleurs Stéphanie se dit furieuse à cause du comportement du médecin. « Il est venu me voir dans ma chambre en m’expliquant que ce type d’incident arrivait. Selon lui, les bébés étaient trop petits. Il m’en a parlé vaguement le premier jour, puis plus rien. Et surtout, il ne m’a jamais demandé comment elle allaitC’est trop facile de dire que c’est un accident.».

Voilà pourquoi, les parents mécontents, envisagent désormais de porter plainte contre le gynécologue, voire contre la clinique, selon Le Courrier Picard.

Publicité

Par ailleurs du côté de la clinique, le président-directeur-général, Stéphan de Butler d’Ormond affirme : « Je crois que dans ce cas ce n’est pas l’environnement qui est en cause. Ce sera aux experts de le confirmer, si on fait appel à eux. Je rappelle que l’acte médical est un exercice difficile, une science qui peut être inexacte. La profession n’est pas facile à exercer même si on est expérimenté. » Il indique aussi que les parents peuvent saisir la commission de conciliation et d’indemnisation de l’établissement.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse