Tuerie d’Orlando : polémique sur la toile, un journal turc traite les victimes de « pervers »,

1

Un journal turc ‘’Yeni Akit’’qualifié de proche du président turc Erdogan a publié un article sur la tuerie d’Orlando. A la une, le média s’est permis de mettre un titre qui a semé une grosse polémique sur la toile.

Publicité
 

« Le nombre de victimes dans le bar de pervers-homosexuels s’alourdit à 50! », titrait le journal, rapporte le quotidien britannique Daily Mail.

Une une qui a indigné les internautes non seulement en raison du mot employé, mais aussi du point d’exclamation qui couronne la phrase, traduisant la volonté du journal de saluer l’attentat.

A en croire plusieurs observateurs, cette publication de Yeni Akit n’est pas vraiment surprenante. Le journal est connu pour ses articles incitant à la haine contre différents groupes minoritaires, en particulier, la communauté LGBT, ainsi que contre les juifs, les Arméniens et les chrétiens. Lors de recherches, le think tank turc Hrant Dink Foundation a découvert 175 articles du même caractère publiés par le quotidien en 2013.

Publicité

Mais l’affaire est en outre lourde d’enseignements sur l’élite turque actuelle. Sur fond de durcissement de la politique des autorités turques vis-à-vis la presse, la politique éditoriale des médias non persécutés, tels que Yeni Akit, exprime en fait le point de vue des représentants du régime au pouvoir.

(Visited 151 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Le journal Turc n »a pas tort c’est des gens pervers, de sales vermines qui ne méritent même pas de vivre.Chez nous les homos on les castre c’est des gens qui souillent notre univers.C’est a cause de ces pratiques malsaines que rien ne va dans ce monde.Qu’ils aillent en enfer je ne soutien pas le terrorisme croyez moi mais ces gens ne méritent pas de vivre aucune religion dans le monde n’approuve l’homosexualité.

Laissez une réponse