Politique: La Côte d’Ivoire remet trois présumés putschistes au Burkina

0

Trois soldats de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) dont l’adjudant-chef Moussa Nébié dit Rambo, activement recherché après le putsch manqué de mi-septembre viennent d’être transférés ce lundi 22 février, aux autorités Burkinabés par la Côte d’Ivoire selon une dépêche de nos confrères de l’agence APA.

Publicité
 

Selon un communiqué du Service d’information du gouvernement (SIG), c’est le samedi 20 février 2016 que « l’adjudant–chef Moussa Nébié, dit Rambo, et deux ressortissants burkinabé Abdoul Karim Sawadogo et Ali Koné, réfugiés en Côte d’Ivoire suite à la tentative de coup d’état du 16 septembre 2015, ont été remis au Burkina Faso par les autorités ivoiriennes ».

Le document indique que « cette action fait suite aux démarches entreprises par les autorités burkinabè et ivoiriennes de travailler en étroite collaboration pour la sécurisation des deux pays et de la sous région ».
Le gouvernement, à travers le communiqué du SIG, salue cette action et félicite les autorités ivoiriennes pour leur collaboration.

La justice militaire du Burkina avait lancé un mandat d’arrêt international contre l’adjudant–chef Moussa Nébié et le sergent chef Roger Koussoubé, tous deux présumés impliqués dans le putsch manqué de septembre dernier.

Publicité

Le premier, après sa fuite et alors qu’il était activement recherché, aurait commandité l’attaque de la poudrière de Yi(près de Ouagadougou) courant janvier dernier.
Moussa Nébié dit Rambo serait un des indéfectibles fidèles du général Gilbert Diendéré, cerveau du putsch manqué et actuellement à la Maison d’arrêt et de correction de l’armée (MACA).

(Visited 164 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse