Pour capturer le chef de Boko Haram, le président Tchadien s’est rendu au Nigéria

1

Pour la capture d’Aboubakar Shekau, Idriss Deby réclame une meilleure coopération avec Abuja. En Visite à Abuja, le président tchadien a réclamé au gouvernement nigérian une meilleure coopération des armées de la région dans la lutte contre les terroristes de Boko Haram.

Cela suppose que les défaillances dans la coopération viennent du Nigéria. C’est sous le règne du Président sortant et sorti Goodluck Jonathan que ces défaillances ont été enregistrées.

Publicité
 

Le président Idriss Deby a clairement dit « La guerre livrée aux terroristes de Boko Haram ne débouche pas sur des résultats plus significatifs parce que les troupes du Nigeria et du Tchad ne coordonnent pas leurs opérations »

Le chef de l’Etat tchadien Idriss Deby a rencontré le président sortant Goodluck Jonathan et son successeur Muhammadu Buhari qui prend ses fonctions le 29 mai.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        « Nous devons continuer la lutte encore et attraper (le chef du groupe islamiste) Abubakar Shekau, il faudra que les armées travaillent ensemble », a souligné Idriss Deby à Abuja. »Boko Haram a été cassé mais n’est pas terminé« .

Environ 5.000 soldats tchadiens sont engagés dans la lutte contre Boko Haram. En avril, N’Djamena avait déploré la mort de 71 soldats dans le cadre de cette opération, à laquelle prennent également part les armées nigérienne et camerounaise.

Publicité

 

(Visited 288 times, 1 visits today)


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse