Pourquoi suis-je blanche alors que mes géniteurs sont noirs

1

Cécile Mokto,  Dans son livre intitulé  » Née blanche de parents noirs, démystifier la différence  » relate à travers son expérience la souffrance et surtout les affres de la stigmatisation et le rejet dont font face de nombreux albinos tout au long de leurs vie.. L’auteure

 « Je suis née dans une région où naître blanche de parents noirs est une catastrophe car la dépigmentation est tenue pour le signe d’une malédiction qui conditionne d’avance votre existence. Dès la petite enfance, j’ai connu les affres de la stigmatisation et de l’exclusion. Il m’a fallu des années – quasiment toute ma vie – pour me sentir peu à peu libérée de toute appréhension à même de plomber mon désir de vie. Plus que tout, j’espère que le partage de mon expérience permettra qu’à d’autres soient épargnés des déboires, des désillusions et des quiproquos qui ont gâché mon enfance et mon adolescence, ainsi qu’une partie de ma vie d’adulte ». «  Née blanche de parents noirs, démystifier la différence »; Editions Assyelles, Annie Cécile Mokto, prix public 9 euros

Par ailleurs, elle est la présidente de l’association Ecran Total, qui milite contre l’exclusion des albinos. Femme engagée, elle est également comme beaucoup d’autres associations, à l’initiative de la journée internationale de l’albinisme. Après leur mobilisation, en 2014, l’ONU a consacré le 13 juin journée internationale de l’albinisme. ToutComme Annie, quelques personnalités n’hésitent pas à sensibiliser les médias et l’opinion publique sur la situation des albinos. Thonda Hopa , avocate et mannequin sud-africaine ou encore Salif KeitaDianda Forest sont albinos et dénoncent les mauvais traitements dont sont victimes les albinos en Afrique.

Publicité
 

Qu’en pensez-vous ?

Source : black-feeling

 

Publicité
 

 

(Visited 933 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. defend et pleure la cause des albinos sur

    Merci, car je me demande bien ces même frères, sœurs et parents noirs sont complexés par la couleur de la peau des blancs allant jusqu’à se depigmenter la peau pour avoir cette peau claire, banissent leurs enfants dans la société née ainsi. C’est triste, car personne ne se choisi sa forme naturelle, malformation de naissance et famille à naître… ainsi que sa race, il faut s’accepter comme tu es née naturellement peau noire foncée, noire claire, métisse, blanc, jaune, albinos,…. Il faut s’aimer comme tel et être fier de l’être. Il n’ya pas celui ou celle qui sera plus puissant que toi par la couleur de sa peau, sa grande taille, sa beauté physique… c’est ton complexe et ta faiblesse qui le rendra supérieur à toi. J’aime moi même, cette personne que je suis, et tout de moi me va bien, je suis à l’aise dans moi, et ça c’est moi, je suis ainsi.

Laissez une réponse