Le président Bolivien conseille au pape de prendre de la coca

0

C’est souvent incroyable ce que les latinos peuvent tenir comme propos. En effet, Le président bolivien Evo Morales, qui était reçu vendredi dernier au Vatican par le pape François, n’a pas trouvé autre moyen de se faire remarquer que de conseiller au souverain pontife de prendre des feuilles de coca, cette plante à l’origine de la cocaïne et que les Indiens des Andes mastiquent.

Publicité

Pour l’en convaincre, il soutient «J’en consomme et je m’en porte très bien. Je vous recommande d’en prendre, cela vous aidera à supporter votre rythme de vie», a dit M. Morales à Jorge Bergoglio en présence de la presse.

Au cours de leur entretien qui a duré près d’une demi-heure, dans la bibliothèque du palais apostolique, Evo Morales et le pape François ont placé au centre de leur discussion «la conjoncture socio-économique actuelle» de la Bolivie. Ce qui du moins a été dit dans un communiqué du Vatican.

M. Morales, qui défend la dépénalisation internationale de la consommation de la feuille de coca, partie intégrante des traditions des Indiens de la Cordillère des Andes, a offert à François trois livres sur les bienfaits de cette plante, dont la Colombie est le premier producteur mondial.

Il faut rappeler que c’est la troisième rencontre entre les deux hommes. M. Morales avait déjà été reçu une fois par le pape au Vatican, et l’avait accueilli il y a moins d’un an en Bolivie à l’occasion de sa tournée sud-américaine.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse