La présidente du Brésil démise de ses fonctions dans un vote historique

0

La Présidente Dilma Rousseff du Brésil a été démise de ses fonctions par le Sénat du pays.Elle a été retirée pour avoir manipulé le budget.

Publicité

Soixante-et-un sénateurs contre 20 ont voté en faveur de la mise en accusation mercredi de Mme Rousseff. Elle a été suspendue en mai après que le Sénat ait voté pour aller de l’avant dans le cadre du processus de sa mise en accusation.
Les législateurs du Brésil l’accusent de ré-affectation des fonds entre les postes budgétaires.Selon les accusateurs, elle essayait de boucher les trous de déficit dans les programmes sociaux populaires pour stimuler ses chances d’être réélue pour un second mandat en Octobre 2014, rapporte la BBC.
Mme Rousseff a dit qu’elle n’a rien fait de mal, et a traité la tentative contre elle  de coup d’Etat.

« Le Sénat a pris une décision qui entre dans l’histoire des grandes injustices. Il a commis un coup d’Etat parlementaire », a réagi mercredi l’ancienne présidente âgée de 68 ans, réaffirmant son « innocence ». Elle ne pourra pas se présenter une nouvelle fois à la présidence, puisqu’elle a déjà été élue deux fois.
L’accusation met fin à 13 ans de pouvoir du Parti des travailleurs.
Le  vice-président Michel Temer a prêté serment comme nouveau président du Brésil et servira son mandat, qui se termine le 1er Janvier 2019.

Cependant, selon le Figaro l’avocat de la présidente destituée a fait appel de cette décision jeudi auprès de la cour suprême (STF) pour demander un nouveau procès et l’annulation de la sentence.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---