Procès Gbagbo : un témoin de Human Rights Watch produit un rapport peu convaincant

0

Cela fait exactement une semaine jour pour jour que le procès conjoint Laurent Gbagbo et Blé Goudé a repris à la cour pénale internationale(CPI). Un témoin de l’accusation, Matt Wells était à la barre. Il est auteur de plusieurs rapports sur la crise ivoirienne sur laquelle il a travaillé comme chercheur pendant cinq ans.

Publicité
 

Ce témoignage de Matt Wells pourrait être décisif dans les accusations de crimes contre le camp Ouattara. Le témoin a enquêté sur les massacres du quartier carrefour et les crimes présumés du commando invisible, sans oublier les crimes présumés commis par les FRCI après la chute du régime Gbagbo.

Selon nos confrères de connexion ivoirienne, le témoin déclare que son rapport avant d’être validé, est passé en observation dans plusieurs structures de Human Rights Watch, notamment la division des droits de l’homme, la division politique, la division africaine, la division juridique et plein d’autres. Le juge lui dit donc que le rapport est validé par des gens qui n’étaient pas sur le terrain.

«A la fin de toutes ces modifications et observations etc., le rapport est-il toujours votre rapport ?»
Au témoin de justifier en disant que ceux-ci s’assurent que le rapport respectent les normes de l’organisation, ils veillent à la bonne rédaction etc…

Publicité
 

Plusieurs observateurs affirment que son rapport est influencé par des gens qui n’étaient pas sur le terrain.

(Visited 1 220 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse