Un professeur congolais de 23 ans tué par lapidation en Inde

2

Selon nos confrères de jeuneafrique, un jeune professeur congolais a été tué, à coup de pierres et de briques par plusieurs hommes à New Delhi. On apprend que dans ce coin de la planète, les noirs africains ne sont pas toujours bien perçus, et sont quotidiennement victimes de racisme et de toutes sortes de xénophobie.

Publicité
 

C’était lors d’une petite embrouille à propos d’un sujet banal, que le jeune professeur a été poursuivi par des bourreaux, avant de subir cette série de coup de pierres, jusqu’à ce que mort s’en suive à l’hôpital.

Selon les sources policières, un des agresseurs a déjà été arrêté parmi les trois qui ont fait passer le congolais de 23 ans de vie à trépas. Même si on dit que la scène meurtrière n’avait rien à voir avec le racisme, plus aucun doute ne se fait sur la situation des noirs en Inde.

Publicité

Encore en 2013, un jeune nigérian a été tué par une bande. On révèle même que les hommes politiques traitent habituellement les noirs de « cancer » à éradiquer pour sauver l’Inde de toute souillure. C’est dire que, nous ne sommes pas encore sorti de l’auberge et de la terreur dans ce pays.

(Visited 5 391 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

Laissez une réponse