Qatar 2022/corruption : Issa Hayatou et deux africains accusés d’avoir eu 1,5 millions de dollars

1

Dans cette dénonciation, deux autres personnalités du football africain sont accusées d’avoir également empoché la somme de 1,5 millions de dollars. Il s’agit du Nigérian Amos Adamu et d’un Ivoirien au prénom de Jacques.

Publicité
 

L’auteur des accusations, Phaedra Almajid, ancienne membre du comité de candidature de Qatar 2022  avait indexé trois membres de la CAF sans les nommer en décembre 2014, dans les colonnes de l’hebdomadaire parisien France Football. Elle y dénonçait le fait que le Qatar avait corrompu trois membres de la CAF, dans un hôtel de Luanda en Angola.

D’après l’ex chargé de communication au comité de candidature Qatar 2022 qui s’exprimait Dans un documentaire diffusé la semaine passée sur la chaîne allemande ARD, « une personne indique que les Qataris sont ravis de la présence d’un haut dirigeant du foot africain et qu’ils souhaitent faire bénéficier sa fédération d’un don d’un million de dollars ». Ce monsieur répond, sans même un regard pour le Qatari, « Ah, un million de dollars…pourquoi pas un million et demi de dollars ? ». Et le Qatari dit qu’il espère pouvoir compter sur son soutien. L‘intéressé lui assure que c’est le cas. Et c’est fini ».

Naturellement, les trois pontes de la Confédération africaine de football (CAF) ont préféré gardé le silence comme en 2014 lorsqu’ils n’avaient pas été nommément indexés ; mais une enquête pourrait bien être ouverte et ils seraient contraints de se prononcer avec de gros risques pour chacun d’entre eux en cas de culpabilité avérée. Que doit-on penser de la gestion du football africain ?

Publicité
 

 

(Visited 128 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse