Elles refusent de se prostituer, Daech les brûle vives en public

0

A en croire l’agence kurde ARA News, des membres du groupe terroriste État Islamique ont assassiné publiquement 19 femmes kurdes. Ces femmes ont été brûlées vives dans des cages en fer sur une place de la ville.

Un massacre de plus, orchestré par Daech. D’après plusieurs militants locaux et l’agence kurde ARA News, la ville de Mossoul (Irak) a été le 2 juin dernier le théâtre d’un authentique massacre.

Publicité
 

En effet, 19 femmes, membres de la minorité yézidie kurde, ont été tuées dans des cages en fer en public au centre-ville.

« Elles ont été punies pour avoir refusé de devenir des esclaves du califat », a déclaré un témoin. « Personne n’a rien pu faire pour les sauver. »

La deuxième ville irakienne, Mossoul est le bastion des djihadistes de Daech en Irak depuis l’été 2014. Les statistiques des ONG font état, de près de 3.000 femmes qui seraient captives de l’EI.

Soulignons que dès leur entrée sur le territoire irakien, les yézidis sont devenus la principale cible de Daech. L’ONG « Human Right Watch » a récemment publié un rapport sur la question, estimant que les attaques répétées contre cette ethnie constituaient un génocide.

Publicité
 

Khaled al-Obeidi, le ministre irakien de la Défense, avait promis en janvier que la bataille pour la libération de la ville aurait lieu en 2016. L’armée irakienne avait lancé le 24 mars une opération de grande envergure visant à déloger les djihadistes.

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 1 526 times, 2 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse