Robert Mugabe s’en prend aux blancs lors son incroyable anniversaire

0

A l’occasion de son anniversaire le 21 Février 2015, le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe a profiter de son grand discours d’honneur pour ménacer les « blancs propriétaires de réserves animalières.

Lors de son grand discours, Robert Mugabe a notamment menacé d’expulser les blancs propriétaires de réserves animalières au Zimbabwe. « il y a beaucoup de safaris dans la campagne, très peu sont africains, la majorité sont blancs ». « Nous n’avons pas besoin d’un blanc pour nous guider ! » s’est-il emporté, en lançant aussi « nous allons maintenant envahir ces forêts. » Il a surtout attaqué les Etats-Unis, qui permettent à leurs ressortissants de venir chasser au Zimbabwe, tout en maintenant des sanctions contre le pays.

Publicité

« Les Américains nous imposent des sanctions alors qu’ils  viennent ici. Ils ont toujours des fermes et, en privé, ils organisent la venue de visiteurs d’Amérique. Ils viennent chasser, se paient eux-mêmes, tuent les animaux et rapportent des trophées avec eux« , a relevé le président.

La chasse rapporte une centaine de millions de dollars par an et fait vivre 800.000 familles au Zimbabwe. L’interdiction par Washington de l’importation de produits en ivoire a cependant fait baisser le chiffre d’affaires de la filière de 30% l’an dernier, selon l’association des opérateurs de safaris locale.

Robert Mugabe a également évoqué la délicate question de sa succession. Selon lui, les vice-présidents ne sont pas forcément des successeurs naturels. Ces déclarations nourrissent les spéculations sur les ambitions politiques de la première dame Grace Mugabe.  Mais le président a fait savoir que sa femme ne dirigeait pas le pays dans son dos, et qu’il était bien le seul à tenir les rênes du pouvoir.

Cet anniversaire fut grandiose. Des éléphants ont été abattus pour les festivités organisées dans un hôtel de luxe de Victoria Falls, où a également été servi un énorme gâteau, pesant 91 kg, qui représentait les célèbres chutes Victoria sur le fleuve Zambèze, situées à deux pas.

L’extravagance des fêtes d’anniversaire de Robert Mugabe sont un sujet de controverse annuelle au Zimbabwe, alors que le pays connaît de graves difficultés économiques. Le Mouvement pour une changement démocratique (MDC), principal parti d’opposition au Zimbabwe, a qualifié à l’avance les festivités de samedi d »obscènes.

Publicité

Loin des critiques, plusieurs orateurs ont souhaité une bonne santé au héros du jour, un dirigeant de la jeunesse de la Zanu-PF appelant même les autorités à faire un jour férié du 21 février, la véritable date de son anniversaire.

 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->