Scandale Gabon: L’avion de la présidence saisi en France pour impayés

3

Le Boeing 777 de la présidence de la République gabonaise serait immobilisé depuis deux semaines en France  à l’aéroport d’Orly à Paris.

En effet, L’appareil aurait été saisi à la suite d’un litige commercial avec un sous-traitant. « Un huissier s’est présenté avec un avocat du créancier pour immobiliser l’avion’‘, a raconté la source, précisant que c’est depuis le 25 février que le Boeing est rivé au tarmac, en attendant la décision la justice française.

Publicité
 

C’est une société suisse lésée, spécialisée dans la mise à disposition d’avions pour transporter des VIP qui a saisi le tribunal de première instance d’Ivry-sur-Seine d’une demande de saisie de l’avion.

L’Etat Gabonais n’aurait pas réglé à la société la colossale somme de 7,5 millions d’euros, soit 5,26 milliards de F CFA.

Une audience s’est tenue mardi à Créteil, mais le tribunal « s’est déclaré incompétent » et à renvoyé l’affaire devant celui d’Evry, a renchéri une autre source proche du dossier.

Publicité
 

L’avion ne bougera pas de l’aéroport parisien avant la tenue de l’audience dont la date n’est pas encore fixée.

(Visited 141 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. Oscar ne sais tu pas ke dans les pays européens le pouvoir de la justice n’a rien n’avoir avec les relations sois disant président?

  2. C’est vraiment honteux, le president bongo ne savait pas qu’il ferrai face a ce dossier, l’occident veut toujours ns disqualifie en voulant montrer que l’afrique est sysmatiquement desordonee

Laissez une réponse