Santé: Pourquoi les femmes préfèrent-elles un gynécologue homme ?

3

Contrairement à ce qu’on pourrait penser aux premiers abords, nous entendons souvent les femmes dire qu’elles préfèrent les gynécologues hommes. Si à une époque, heureusement révolue, les femmes médecins étaient considérées comme moins compétentes que leurs homologues masculins, les peurs et préjugés ont aujourd’hui d’autres origines.

La peur d’être jugée par une femme
Nous pouvons trouver certains témoignages de femmes qui ont peur de se déshabiller face à une autre femme, car elles pensent que celle-ci va la juger. L’apparence physique est souvent sujette à des complexes et beaucoup de personnes se comparent à d’autres. Ce qui accentue le complexe initial. Généralement, les comparaisons se font entre personnes du même sexe. En toute logique, une femme pensera donc que les autres femmes se comparent à elle et posent un regard accusateur sur leur corps. Ces femmes seront donc moins à l’aise à l’idée de se déshabiller et de dévoiler leur plastique à une gynécologue féminine.

Publicité
 

Les hommes seraient plus compréhensifs
Parmi les autres raisons invoquées, nous retrouvons une meilleure compréhension et écoute de la part d’un homme. Sa condition masculine fait qu’il n’est pas personnellement touché par les tracas féminins et les questions de contraception (féminine bien sûr). Les patientes pensent alors qu’avec ce regard externe, il prend davantage le temps d’écouter les problématiques et prendre plus au sérieux de potentiels désagréments.Une femme gynécologue aurait tendance à utiliser son expérience ou son ressenti personnels pour donner des conseils subjectifs ou éluder des questions lui paraissant superficielles.

Les gynécologues hommes sont plus doux
Plusieurs femmes ont l’impression qu’un homme sera plus doux avec elles qu’une femme, notamment lors d’examens désagréables comme le frottis. Encore une fois, c’est l’expérience personnelle qui entrerait en ligne de compte.
Une gynécologue aurait du recul par rapport à un frottis et l’accepterait mieux que les autres femmes n’étant pas médecins, dans la mesure où cela constitue le cœur de son métier. Or, le stress engendré par une telle situation peut bloquer certaines femmes, les forcer à se contracter ce qui rend l’examen plus douloureux qu’il ne le devrait.
Elles ont alors peur de faire face à l’incompréhension des médecins femmes qui, pensent-elles, le vivent certainement très bien et pourraient ne pas comprendre une telle angoisse.

Par ailleurs il faut noter que ce ne sont pas toutes les femmes gynécologues qui sont brutes que les hommes, ou qui se moquent du physique des patientes ou entreposent leur cas à chaque patiente, parce qu’elles connaissent personnellement les désagréments liés à la contraception, la grossesse, les menstruations, les douleurs vaginales, etc.
Si vous faites quelques recherches sur internet, vous trouverez des témoignages de patientes se sentant peu écoutées par leur gynécologue homme et d’autres ravies de leur spécialiste féminin.

Publicité

Source:journal509

(Visited 31 632 times, 6 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

Laissez une réponse