Sarkozy gifle une journaliste de l’AFP et il regrette un instant après.

11

L’ancien président Français Nicolas Sarkozy s’est de nouveau mis dans une situation embarrassante, cet après-midi, lorsqu’il a subitement giflé une jeune journaliste de l’AFP dont le nom n’a pas été révélé.
Cette dernière qui l’interrogeait sur les récents sondages qui le placent deuxième dans les intentions de votes, a vu le revers de la main de Sarkozy se diriger vers son visage.

Publicité
 

« Qu’est-ce que j’en ai à f*utre des sondages, hé p*tasse », aurait lancé Sarkozy en la giflant du revers de la main.

Peu après, lors d’un point de presse, Sarkozy a présenté des excuses à la dame et a convenu qu’il s’agissait d’un geste regrettable qu’il n’entendait pas répéter, « à moins que le journaliste ne le mérite vraiment ».

Publicité

La femme n’a pas été blessée gravement, mais la monture de ses lunettes aura besoin d’un réajustement mineur. Le mois dernier, on se souvient encore que Sarkozy avait traité un journaliste à LCI de « c*uillon » lors d’un déplacement à la Marne.

(Visited 2 286 times, 2 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

11 commentaires

  1. Les Français ont tout simplement ce qu’ils méritent, depuis le temps qu’ils continuent a élire des c… D’image pour la France ce beau Pays.

  2. Alexis Le Pieux sur

    Pour Sarkozy, ce geste est évident d’autant plus que de part sa nature il serait agressif et trop cruel. Voyant même les propos qu’il tienne à l’endroit de ces homologues français et autres.

  3. bon quand dieu te met a nue sais comme ça que tu réagis juste par ce que tu a peur qu’on découvre ton identité de criminel mais to ou tard sa ce dévoile sache que toi ton temps n’est pas ce lui de dieu il fini tjr par te démasqué

  4. cet homme est en croisade avec les journalistes par ce qu’il n’aimerait pas enttendre les questions concernants son passé

  5. judicael Fernand sur

    cela prouve l’irresponsabilité de monsieur Sarkozy une personnalité comme ceci n’a pas de maîtrise devant la presse mais c’est regrettable

Laissez une réponse