Sénégal: il photographiait les femmes nues et les faisait chanter

8

SAMBA TOURE est un photographe qui proposait à des filles de tourner des spots publicitaires moyennant 600.000 francs CFA. Mais pour permettre à ces dernières de gagner ce contrat juteux, il leur imposait d’abord les photographier nues ou à moitié.

Publicité
 

Après les avoir photographiées dans toutes les positions, SAMBA TOURE entreprend le second point de son entreprise destructrice en réclamant aux filles en question des sommes d’argent à défaut de publier les photos sur les réseaux sociaux. Après avoir été dénoncé par l’une d’elle, il a été arrêté et dans son téléphone portable, on a retrouvé plusieurs photos de filles nues.

Hier, il s’est présenté à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar avec une sérénité à toute épreuve. En guise de réponse sur les faits qui lui sont reprochés, SAMBA dira qu’il a photographié les filles souvent nues, souvent à moitié nues mais que c’était pour les besoins d’un spot publicitaire que lui avait commandé une dame qui s’appelle ASTELLE.

« C’est ASTELLE, une femme qui est dans la publicité et que j’ai connu il y a quelque temps qui m’a demandé de lui faire des poses de trois filles nues pour la publicité et l’emballage d’un produit cosmétique qui devait investir le marché sénégalais. C’est là que j’ai commencé à prendre rendez-vous avec les filles qui avaient toutes donné leur accord avant que je ne les photographie. C’est après qu’une des filles qui s’appelle KHADY FAYE m’a proposé de sortir avec elle. Face à mon refus, elle est allée porter plainte pour publication de photos compromettantes, chantage, escroquerie », se défend SAMBA TOURE. Une histoire à dormir debout.

Publicité
 

Dans son réquisitoire, le maitre des poursuites après avoir savonné le prévenu pendant très longtemps, a requis une peine d’emprisonnement de deux ans ferme. Affaire à suivre.

(Visited 206 423 times, 430 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

8 commentaires

Laissez une réponse