Sud Soudan: La peine de mort pour deux pasteurs?

4

Selon les avocats des pasteurs Peter Yein Reith et Yat Michael, les charges qui pèsent sur leurs clients leur font encourir la peine de mort. Ils sont accusés d’atteinte aux croyances religieuses, d’espionnage et de mener la guerre contre l’Etat, d’atteinte, au système constitutionnel … Les deux pasteurs ont entamé une grève de la faim pour protester contre la nature de ces accusations qu’ils jugent délirantes.

Publicité

 

Le pasteur Yat Michael a été arrêté le 21 décembre 2014 tandis qu’il visitait une église à Khartoum. Peter Yein Reith a été arrêté le 11 janvier alors qu’il écrivait au presbytère de l’Eglise évangélique du Sud Soudan pour s’enquérir du sort de son confrère Michael. Leur lieu de détention est resté inconnu pendant des mois, ce qui constitue une violation des droits de l’homme. Mais en avril dernier, ils ont été transférés vers un centre de détention à Khartoum. Interrogé par Morning Star, Michael assure : « Dieu interviendra et nous protégera même en prison des charges qui pèsent contre nous. Merci à tous pour vos prières et votre soutien pendant cette longue période d’emprisonnement ».

L’ombre du conflit soudanais

Le Soudan a été le théâtre d’une guerre civile de 1983 à 2005. Depuis la partition du pays en 2011, il est aux prises avec divers groupes rebelles dans les montagnes Nuba, qui ont leurs bases arrière au Sud Soudan. L’église que Michael était allé visiter et encourager en décembre, l’Eglise évangélique de de Bahri Khartoum, avait été harcelée par le gouvernement, qui avait multiplié les arrestations et les démolitions de lieux sacrés, tandis que des investisseurs musulmans prenaient possession des terrains. L’arrestation des pasteurs sonne donc comme une punition dirigée contre le soutien apporté à une congrégation que le gouvernement combat.

Dès le début de cette affaire, Peter Yen avait déclaré : « Priez pour que cette épreuve soit à la gloire de Dieu ici au Soudan, et pour que nous soyons en paix même avec ceux qui sont contre nous. »

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

Laissez une réponse

---