Swaziland: Les jeunes femmes vierges célèbrent la « Danse des Roseaux »…photos

4

Pour la énième fois, la fête des roseaux, une fête qui célèbre la virginité de la femme au Swaziland, a encore mobilisé de milliers de jeunes femmes vierges, lundi dernier.

Des milliers de jeunes femmes vierges ont participé, lundi 29 août, à la « Danse des roseaux », une cérémonie folklorique qui célèbre la virginité au Swaziland. Mais entre tradition, sexisme et abus, ce « rite » n’a pas que des adeptes.

Publicité
 

Swaziland-mswati-iii-le-roi-lion-et-ses-vierges

La danse à caractère folklorique, se déroule chaque année en août dans le royaume du Swaziland. A cette occasion, les jeunes femmes vierges sont conviées à danser pratiquement dans la tenue d’Eve : seins nus pour dit-on, signifier leur allégeance au roi Mswati III et à entonner des chants pendant de longues heures. Le roi du Swaziland, Mswati III, en 2002, avait été accusé d’avoir voulu enlever une des jeunes vierges pour la forcer à devenir l’une de ses femmes.

La pratique de la danse reste à ce jour, très mal vue par  plusieurs organisations de défense des droits de l’homme. Car, jugée sexiste et humiliante. Le test de virginité que ces filles doivent subir dans certains cas est considéré comme une pratique dangereuse et humiliante.

danse-des-roseaux-jeune-filles-mortes

Pour certaines organisations, cette cérémonie est d’autant plus grave qu’un quart des habitants swazis est atteint du virus du sida dans un royaume où l’espérance de vie est une des plus faibles au monde : 42 à 49 ans en 2012 selon les chiffres de la CIA.

Publicité
 

L’an dernier, elles sont  trente-huit jeunes filles vierges qui étaient mortes et 20 autres blessées alors qu’elles se rendaient à cette danse, un des rites zoulous.

Yao Junior L.

(Visited 2 143 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

  1. je ne vois aucune tragédie dans tout çà! c’est la tradition!! un peuple sans tradition est contrait de mourir… je sens l’occident dans l’encre du journaliste: sexisme, abus, humiliant….oh!!nous pauvre africains!!est beau seulement tout ce que dit et fait l’occident. nos ancêtres ont dansé pour la gloire des rois, personne en est mort. et là chez eux? la porno, les maisons de passe, les vitrines pour prostituées, la zoophilie……çà s’appelle: droit à la liberté d’expression. pauvres africains! j’ai horreur de l’occident sous toutes ses formes………..

  2. JE RÉPON AU NON DE DELPHINE LAMAH JE SUIS ÉTUDIANTE JE PASSE POUR LÀ 9 ANNÉE ! SUR 31 AOUT 2016 09:30 ! HAAA!(MON DIEU)OU SONT PASSER LES FEMMES DE CE PAYS DES LAISSER CES BELLES CREATURES ANTRAINS DES CES DÉGUISÉ DE CETTE FAÇON VOUS LES FEMMES VOUS ÊTES VIVANT OU DE QU’ELLE TRISTESSE POUR VOUS LES FEMMES .LÉVON NOUS LES FEMMES?

  3. landry loboko sur

    haaa!!!mon Dieu hooo!!! ou sont passer les hommes de ce pays des laisser ces belles creatures entrains des ces déguiser de cette façon vous les garçons vous êtes vivant ou déja morts quelle tristesse pour vous les garçons merde!!!

Laissez une réponse