Tanzanie: la tête et les organes g*nitaux d’un politicien coupés et cuits pour avoir commis l’adultère

3

Un homme politique tanzanien a eu sa tête et ses organes g*nitaux coupés puis cuits après une accusation d’adultère, a rapporté à l’AFP le vendredi, un chef de la police locale.

Publicité

Cinq personnes ont pris d’assaut la chambre de Madirisha brandissant des machettes, l’ont décapité, coupé les jambes, les mains et les organes génitaux. Les assaillants ont ensuite cuits les parties du corps coupée au dehors de la maison.

, a déclaré le chef de la police Dhahiri Kidavashari à l’agence de presse.

Selon le journal, la victime, Richard Madirisha, âgé de 31 ans, était un leader politique local.

Trois hommes ont été arrêtés par la police en connexion du crime.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

3 commentaires

  1. C’est propre ce qu’ils ont fais à l’homme politique la. Si toute la population d’Afrique réagissait comme cela, on allait pas voire les vieux ****. Au Burkina Faso on avait pris un ministre en fraglant délit d’adultère dans sa voiture. Est ce que cela est normal, cela reduit la chance des jeunes filles à trouver un mari dans le temps. Une fois encore cet homme est un babiè.

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->