Tchad : les députés rétablissent la peine de mort pour les coupables des actes terroristes

0

Les députés ont en effet remplacé les « peines à perpétuité » prévues dans le texte initial pour les cas les plus graves comme le terrorisme par des « peines de mort ».  La loi a été votée dans la soirée par 146 voix pour, 0 contre et 0 abstention. Une quarantaine de députés étaient absents, dans une assemblée largement dominée par les partis de la majorité présidentielle.

Publicité
 

Les députés ont aussi durci les conditions de la garde-à-vue. Alors que l’exécutif prévoyait déjà de faire passer à 15 jours, renouvelables deux fois, la durée maximale d’une garde à vue, jusque-là est de 48 heures, les députés se sont accordés sur une durée de « 30 jours », renouvelable jusqu’à deux fois.

Le président Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 1990, a affirmé mi-juillet qu’il ne « reculerait jamais » devant les djihadistes qui, après avoir subi de lourdes défaites, ont intensifié leurs raids ces dernières semaines.

Le Tchad est membre de la Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF), à laquelle doivent participer le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Bénin. Cette force doit compter 8.700 hommes au total et aura son siège à N’Djamena, la capitale du Tchad.

Publicité

 

(Visited 103 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse