Témoignage : Ma patiente “volait” la santé des autres malades

0

Voici le témoignage d’un médecin sur un fait mystérieux qu’il a vécu. Ce témoignage a été pris sur la page Freelance Éditeur.

Bien qu’ils restent généralement discrets, les médecins se retrouvent très souvent en face des situations qu’ils n’arrivent pas à expliquer et qui relèvent du paranormal. Voici le témoignage de l’un d’entre eux sur un fait vraiment curieux.

Publicité
 

En fonction au C.H.U. de Treichville (Abidjan), il y a quelques années, je fis hospitaliser une très vieille femme qui était dans un état critique. Manifestement, elle n’avait aucune chance de survivre et elle tombait régulièrement dans le coma. Elle fut internée dans une chambre double et sa dernière fille était à ses côtés. A cette période, il n’y avait pas vraiment d’affluence et elles occupaient seules la chambre à deux lits.

Malgré tous mes efforts, la vieille femme avait de moins en moins de chance de vivre. Elle était d’ailleurs si âgée que certains de mes collègues lui donnaient à peu près une centaine d’années. Un jour, après qu’elle a sombré dans un profond coma, j’étais obligé de faire comprendre à sa fille que, je n’étais pas certain qu’elle puisse survivre aux trois prochains jours. Mais ce qui arriva par la suite allait me déconcerter.

Le lendemain, une jeune fille fut admise dans la même chambre pour un simple palu. Mon collègue qui en avait la charge espérait la libérer après seulement trois jours. Mais contre toute attente, l’état de la fille s’aggrava et inversement, ma vieille patiente resurgit miraculeusement de son coma. J’étais vraiment stupéfait et sa fille également. La vieille demanda à manger et se comportait comme si de rien n’était. Je fus incapable d’expliquer cela.

Pendant ce temps, mon collègue débuta un traitement de choc pour remettre sa patiente sur pied; mais sa maladie s’aggrava. L’une des sœurs de la jeune malade approcha alors mon collègue et lui demanda de trouver une autre chambre pour elle. Mon collègue accéda à sa demande sans vraiment se poser de question. Et le même soir, sa malade recouvra très vite la santé. A ma grande surprise, ma vieille patiente rechuta en même temps.

Le lendemain, elle sombra à nouveau dans le coma. Je ne comprenais vraiment rien et à ce moment, je ne fis aucun lien entre l’état des deux malades. Deux jours plus tard, la jeune fille était complètement guérie. Au moment de quitter l’hôpital, elle me dit discrètement que sa sœur soupçonnait ma vieille patiente d’être une sorcière. Selon elle, la vieille femme avait en quelque sorte “pompé” son énergie vitale pour sortir du coma et consolider sa santé.

Raison pour laquelle elle, la jeune fille, avait gravement chuté. Le changement de chambre l’avait sauvée. Je n’ai pas cru à ses dires, mais la venue d’une autre malade allait me faire changer d’avis. En effet, deux jours plus tard, une autre fille fut internée pour fièvre typhoïde.

Le médecin qui s’en occupait, avait vite déterminé la maladie et commença aussitôt le traitement. Mais cela ne produit aucun effet et encore une fois, le lendemain, l’état de la nouvelle malade va s’empirer et ma patiente émergea du coma.

Publicité
 

Cette fois, je compris qu’il y avait quelque chose de pas très clair. Je fis changer la nouvelle venue de chambre afin que ma patiente reste seule avec sa fille. Le résultat ne se fit pas attendre. L’état de la vieille se dégrada aussitôt tandis que l’autre malade recouvra progressivement la santé après quelques jours. Je veillai à ce qu’aucun autre malade ne fût admis dans la chambre et ma malade resta dans le coma pendant plus d’une semaine.

Et quand elle en ressortit progressivement, c’est sa propre fille qui tomba malade. Quand ça alla un peu mieux chez la vieille femme et que sa fille et elles demandèrent à être libérées, je ne fis absolument aucune difficulté pour les faire sortir.

J’ignore après toutes ces années si c’est la jeune fille qui a survécu ou si c’est sa mère. Je me demande souvent ce qui serait arrivé si les autres malades ne changeaient de chambre à temps. Cette vieille femme se savait condamnée, mais volait la vie des autres pour ne pas partir. Cependant, nul n’est éternel sur cette terre et il est certain qu’un jour où l’autre, elle partira. Si ce n’est déjà fait.

Dr. O.

(Visited 1 237 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse