Togo: Des biens des prisonniers volés par les gardes pénitentiaires

0

Un fait inhabituel se passe dans les prisons du Togo. Ceux qui sont censés veiller sur les biens des prisonniers, sont devenus eux-mêmes les voleurs. En tout cas, c’est une sortie du ministre togolais de la justice, garde des sceaux, Puis Agbetomey, qui révèle l’information. Et pour tirer la sonnette d’alarme, il n’a pas mâché ses mots et a décidé de mettre les bouchées doubles.

Le ministre a, en début de la semaine écoulée, entrepris une tournée nationale qui l’a conduit dans les centres pénitenciers du pays. Le but était d’avertir les gardes pénitentiaires de leur comportement peu catholiques. A chaque étape de sa visite, le message délivré est ferme.

Publicité

Selon Puis Agbetomey, les actes délictueux des gardes pénitentiaires seront sévèrement punis, et l’État ne va plus transiger prochainement en cas de faute d’un agent.

« Prochainement, il n’y aura plus que 10 jours d’arrêts de rigueur parce que bientôt, les sanctions seront corsées comme le prévoit le code de la justice militaire« , a fait savoir aux gardes, le ministre quand il était à Kara, environ 420 Km de Lomé.

« Les gardes se trompent de mission les nuits en se permettant de voler les biens des prisonniers. D’autres faits leur sont également reprochés. Et de par le passé, certains ont eu à faire la tôle. Pius Agbetomey ne veut plus que l’image de l’administration qu’il gère soit de tout temps écorchée, d’où sa mise en garde.

C’est la première fois que, des informations liées au mauvais comportement des gardes pénitentiaires sont exposés au grand jour au Togo.

Soulignons que  le ministre a déjà posé sa valise dans les localités suivantes : Dapaong et Mango. Prochaines étapes, Sokodé, Atakpamé, Tsévié et Lomé.

Yao Junior L.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

---