Côte d’ivoire: un brouteur a utilisé l’image de cette femme pour escroquer 10.000 dollars

1

Un brouteur ivoirien vient de faire un grand coup d’arnaque en utilisant l’image d’une femme très connue au Canada, Rubie Bergeron, résidente d’Alma au Lac-Saint-Jean. D’après le journal du Quebec, le brouteur a réussi à arnaquer la somme de 10 000 dollars soit 5.832.000 FCFA à sa victime.

Le média indique qu’Elizabeth Chassin qui est en réalité le brouteur, utilisait l’image de Rubie Bergeron, depuis trois ans pour communiquer avec Robert Gravel, via les réseaux sociaux. Robert Gravel pensait aider Elisabeth Chassin à régler ses problèmes en lui envoyant régulièrement entre 300 et 700 dollars pendant près de trois ans.

Publicité
 

«Bien souvent, c’était des frais médicaux parce qu’elle devait se faire opérer ou encore pour sa chambre d’hôtel. Elle me promettait de venir au Canada, de venir vivre avec moi, qu’on se bâtisse une famille ensemble», confie Robert Gravel au média.

Ayant constaté qu’il s’engouffrait financièrement, ses proches ont tenté de le convaincre qu’il était victime d’une arnaque. C’est son employeur qui attire son attention sur cette supercherie. La photo de la prétendue Elizabeth Chassin était en réalité celle de Rubie Bergeron d’Alma. Une femme bien connue au Québec en raison de son refuge pour animaux qui a été menacé de fermeture.

«J’ai arrêté ces frais-là, a-t-il assuré. Disons que cette histoire m’a fait assez mal. Je suis tombé en amour avec une personne et ce n’était pas la bonne personne. Je suis comme tombé en amour avec du vent», déclare la victime avec un ton d’un profond regret.

Publicité
 

Pour l’instant, l’on ne sait pas si à la suite de la publication de cet article dans le média Québécois, la Police spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité, va procéder à l’ouverture d’une enquête pour retrouver les traces de l’ivoirien qui se cache derrière cette image.

(Visited 1 823 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. C’est en vogue actuellement. Le net est pris d’assaut par ces jeunes au gain facile et détourne le l’Internet de sa vrai valeur

Laissez une réponse