Un mouvement panafricain appelé les activistes pro-démocratie fait rage en Afrique

2

Les activistes pro-démocratie venus du Sénégal et du Burkina Faso invités à Kinshasa (RDC) par des militants Congolais est une initiative qui provoque la colère des autorités et l’arrestation de ces mêmes militants.

Cette présence des activistes pro-démocratie fait peur aux autorités de la RDC parce qu’on peut assister à un syndrome burkinabé. C’est-à-dire faire partir aussi le président Kabila du pouvoir comme on l’a vu tout récemment au Burkina Faso  avec le départ de Blaise Compaoré ou encore il y a quelques années au Sénégal avec Abdoulaye Wade.

Publicité
 

D’après l’historien et philosophe Camerounais Achille Mbembé « On assiste à des convergences organisées. Il y a des gens qui circulent, des idées qui circulent, des plateformes qui se créent. Il est très clair que beaucoup en ont effectivement marre. Ce qui manque pour le moment, ce sont des forces organisées. »

Cela laisse voir que la jeunesse Africaine actuelle a besoin d’une démocratie authentique en Afrique et non cette démocratie apparente qui s’appuie sur le trucage des élections, le fait pour certains chefs d’Etat Africains de s’éterniser au pouvoir.

Achille Mbembé ajoute que ce mouvement des activistes pro-démocratie prend de l’ampleur et il a facilement pris corps parce que les partis politiques ont échoué et ils ne peuvent plus proposer quelque chose de constructif en Afrique.

Publicité

Cette analyse d’Achille Mbembé est-elle pertinente ?

 

(Visited 179 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Thierno Oumar Diallo sur

    Je vous attire l’attention que la vie est éphémère que l’argent est un faux ami que tout le monde est en train de se procurer, mais mes chers amis et frères de l’islam qui est en conscient donné la part de Dieu aux pauvres pour vous même.

Laissez une réponse