USA: Un policier licencié pour avoir refusé de tirer sur un noir-américain

2

Voici une histoire qui risque de faire grand bruit aux Etats-Unis, alors que les tensions raciales sont encore vivaces dans les esprits. Le Post-Gazette, le journal local de Pittsburgh, et le Washington Post sont quelques médias qui ont relayé l’information selon laquelle, un policier américain s’est fait licencié. Principale raison, il a refusé de tirer sur un noir américain, alors que ce dernier était considéré comme « une menace à éliminer ».

Publicité

Il est reproché à l’officier Stephen Mader son attitude d’insubordination envers sa hiérarchie.  En effet, il y a quelques mois, l’officier de police s’est retrouvé face à Ronald William, un noir américain, armé. Mais le noir américain n’a pas brandi l’arme à feu directement vers le policier. La hiérarchie lui a demandé d’ouvrir le feu sur le noir américain, ce qu’il a refusé de faire.

Stephen Mader, en tant qu’ancien Marine, a jugé que Ronald William ne représente pas un danger imminent et il a entamé un dialogue avec lui. C’est alors que deux autres agents de police débarquent, et l’un d’eux n’a pas hésité  à faire feu en voyant le suspect s’avancer.

A la suite de plusieurs semaines d’enquête, les forces de police expliqueront que le tir était justifié. En plus, les responsables hiérarchiques décident de sanctionner l’officier Stephen Mader pour son inaction en le licenciant. « Vous avez mis deux officiers en danger », indiquent ses supérieurs avant d’ajouter qu’il avait « échoué à éliminer une menace ».




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

Laissez une réponse