Sénégal: un réseau de trafic des femmes vers l’Arabie Saoudite, démantelé

2

La Division des investigations criminelles (Dic) a mis la main sur un important réseau de trafic des femmes sénégalaises vers l’Arabie Saoudite. Selon nos confrères du quotidien la tribune, les principaux responsables de ce réseau de malfaiteurs sont entre autres : deux femmes d’affaires et un gérant d’une agence de voyage. M. Mar et H. Diaw sont les deux femmes d’affaires qui ont mis sur pied ce réseau de trafic des femmes vers l’Arabie Saoudite pour qu’elles soient employées comme domestiques.

Ces deux femmes travaillaient en complicité avec M.Fall un gérant bien connu d’une agence de voyage à Dakar.

Publicité
 

Tout a commencé lorsque A. Diop est rentrée au Sénégal et a déposé une plainte contre H. Diaw et ses deux complices, à qui elle avait versé une importante somme d’argent, pour son voyage en Arabie Saoudite.

Cette jeune sénégalaise qui rêvait d’un bon emploi en Arabie Saoudite, a plutôt été surprise de travailler comme domestique dans les conditions inhumaines et dégradantes. Le trio percevait en retour de fortes rémunérations mensuelles. Essoufflée par les contraintes du travail et la pression des versements mensuels chez les membres du réseau, A. Diop a décidé de rentrer au pays.

Le groupe des malfaiteurs sera surpris de se voir convoqués par les autorités judiciaires compétentes. C’est donc grâce à la plainte de A. Diop que le cerveau de la bande H. Diaw sera arrêté ainsi que ses complices M. Mar et M. Fall. Le cerveau H.Diaw percevait le gros lot (130.000 francs par tête) et ses deux complices recevaient respectivement 25.000 et 20.000 par voyage de chaque candidate.

Publicité

Aux dernières nouvelles, H. Diaw avait déjà réussi à faire voyager 13 femmes qui vivent actuellement en Arabie Saoudite dans les conditions dégradantes et inhumaines. H.Diaw et ses complices sont aux arrêts depuis le 29 août dernier. La plainte déjà déposée, la procédure suit son cours, pendant ce temps, ce trio de malfaiteurs médite actuellement sur son sort dans une cellule à la police judiciaire de Dakar.

(Visited 2 003 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Des comptes vous seront demandes au dernier jour vous qui vendez des etres humains a plus forte raison vos soeurs a cause de l’argent .C’est mille cinq cents ans de prison.

Laissez une réponse