Un scientifique s’injecte une bactérie préhistorique pour rajeunir éternellement

0

Un scientifique de nationalité russe affirme avoir trouvé le secret de rester éternellement jeune. Selon le site atlantico.fr dans sa publication de lundi, Anatoli Brouchkov s’est injecté une bactérie vieille de 3,5 millions d’années qu’il a lui-même découvert dans les sols gelés de la Sibérie. Depuis qu’il s’est inoculé cette bactérie, il n’est plus tombé malade.

Anatoli Brouchkov parvient donc à remonter des sols sibériens, une nouvelle bactérie, dénommée Bacillus F et perçoit rapidement ses capacités à se maintenir en vie.

Publicité
 

Des tests ont été effectués en laboratoire : injectée chez des souris ou dans la nourriture de mouches, la bactérie allonge significativement la durée de vie des cobayes. Anatoli Brouchkov en est alors persuadé : si cela fonctionne chez les souris, cela devrait fonctionner chez les hommes.

Il décide ainsi de se l’injecter à lui-même, « par curiosité » raconte-t-il, en souriant. Pour lui, les premiers résultats sont probants, même s’il ne l’a pas fait « dans une démarche professionnelle » et donc que ces constations n’étaient pas scientifiques. Interrogé par le Siberian Times, il explique, par exemple, « ne plus être tombé malade depuis deux ans » et serait capable « de travailler plus longuement ».

Ce chercheur en géo-cryologie est un spécialiste du pergélisol, ces terres dont la température est toujours inférieure à zéro degré.

Publicité
 

Appelé aussi permafrost, ce sol (qui représente 20 pour cent de la surface terrestre), est une source d’information extraordinaire pour les chercheurs du monde entier puisqu’il contient des molécules piégées depuis des millions d’années. C’est d’ailleurs pour cela que le réchauffement climatique est si inquiétant : 1 700 milliards de tonnes de carbone végétal s’y sont accumulées depuis la dernière glaciation et ne demandent qu’à être libérées.

Plus étonnamment, le pergélisol a aussi piégé des bactéries. En 2007, des scientifiques américains ont ainsi mis la main sur des colonies de bactéries gelées depuis 500 mille ans. Mieux, ils ont réussi à en faire revenir quelques-unes à la vie ! Un exploit incroyable que n’importe quel autre animal ne pourrait reproduire. Car s’il est simple de cryogéniser un homme, il est techniquement impossible de le ramener à la vie. Mais ces bactéries peuvent le faire.

(Visited 490 times, 2 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse