USA: après avoir abattu un jeune homme et une femme, il réclame 10 millions de dollars pour dommage

0

Plusieurs familles américaines sont régulièrement victimes des bavures policières et elles ont du mal à obtenir justice. Pour cette fois, une affaire qui s’est déroulée à Chicago a atteint l’absurde à l’extrême.
En effet, un agent de la police qui avait abattu un jeune homme de 19 ans en décembre 2015, s’est retourné contre les parents du défunt à qui il réclame 10 millions de dollars soit 8.93 millions d’euros de dommage pour avoir été traumatisé suite au meurtre qu’il a commis.

Tout est parti au lendemain de la fête de Noël. La police locale reçoit un appel pour troubles de voisinage. La patrouille arrive au domicile de Quintonio LeGrier, le jeune homme de 19 ans. Ce dernier à la suite d’une dispute avec son père, le menace avec une batte de baseball.

Publicité
 

Lors de son intervention, l’agent de police Robert Rialmo sort son arme et tue, le jeune homme de 19 ans, ainsi que la voisine qui se trouve à l’étage du dessous, Bettie Jones, une femme âgée de 55 ans, mère de cinq enfants, à qui le père de Quintonio LeGrier avait pourtant demandé de ne pas ouvrir aux forces de l’ordre.

Les témoins qui ont vécu toute scène assurent qu’il n’y avait aucune raison de tirer. La mère du jeune homme allant jusqu’à affirmer que jamais la police n’aurait dû être appelée dans le cadre d’une simple dispute familiale. Curieusement, les deux victimes étaient noires et le policier est blanc.

La plainte déposée par l’agent de police M. Rialmo affirme que, juste après son arrivée sur les lieux, Quintonio LeGrier a tenté de le frapper à la tête, affirmant qu’il avait « senti un souffle d’air lorsque la batte est passée devant son visage ». Il aurait alors battu en retrait en bas de l’escalier avant d’intimer l’ordre à l’agresseur de poser l’objet.

Publicité

« L’agent Rialmo a cru raisonnablement que s’il n’avait pas utilisé la force pour donner la mort au jeune homme de 19 ans, celui-ci l’aurait tué », explique la plainte. C’est alors que le policier tire huit coups de feu, atteignant mortellement Quintonio LeGrier et la voisine, qu’il dit n’avoir pas vue. Pour le moment, aucune version officielle du drame n’a été donnée par la justice, l’enquête étant toujours en cours.

(Visited 416 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse