USA : pour les entrainements de tirs, la police de Miami n’utilise que les clichés d’Afro-Américains !

1

À Miami, il arrive régulièrement qu’on rencontre des citoyens Américains (Afro-Américains, blancs, Amérindiens) qui commettent des délits et crimes, malgré les différences raciales.

Donc les clichés d’identité judiciaire de la police de Miami ne comportent pas absolument des Afro-Américains. Il y a nécessairement des blancs qui s’y trouvent.

Publicité

Mais un constat fait après une séance d’entrainement de la police de North Miami Beach a exaspéré particulièrement Valérie Deant.

Alors qu’elle se rendait à son entrainement annuel de tir, le sergent de la garde Nationale en Floride a eu la surprise de constater que les tireurs d’élite de la police de North Miami Beach, qui s’étaient entrainés juste avant elle, avaient utilisé uniquement des clichés d’identité judiciaire d’Afro-Américains en guise de cibles pour s’exercer au tir. En plus, l’une des photos criblées de bales étaient celle de son frère.

La photo datait d’il y a 15 ans, lorsque son frère âgé de 18 ans à cette époque, avait été arrêté après la mort de deux personnes lors d’une course de voitures.

« Je me suis demandée pourquoi la photo de mon frère servait de cible d’entrainement, j’ai pleuré plusieurs fois » raconte Valérie Deant à la chaine de télévision NBC.

Pour le chef de la police de North Miami Beach, J. Scott Dennis, c’est une erreur de jugement de la part des tireurs d’élite sur le choix des photos. Mais ce chef de la police rejette toute accusation de profilage raciale. Il ajoute d’ailleurs qu’aucun des officiers mis en cause ne sera sanctionné.

Publicité

Pour Alex Vasquez, un agent du FBI à la retraite, cette utilisation des seuls clichés d’Afro-Américains est regrettable. Il dit d’ailleurs « ça ne me semble pas correct. (…) Je pense que la police doit être très prudente et sensible à certaines questions qui pourraient être soulevées ».

La police de North Miami Beach a été sévèrement critiquée en raison de cette attitude qu’on peut qualifier de raciste. Mais doit-on considérer ces clichés comme une simple erreur de jugement ou l’expression voilée du racisme ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. de toutes les facons cela explique la violence infligée aux noirs ces derniers time au USA si les entrainement se pratique ainsi l’on ne doit plus s’étonner de l’attitude ces agents supposés assurer la sécurité être les personnes à craindre pour le race noire

Laissez une réponse