Inspiration: la vente de gâteaux fait de lui, l’un des plus jeunes millionnaires d’Afrique

8

Il y a  10 ans , le jeune shezi faisait l’objet de moqueries lorsqu’il vendait des gâteaux à la sauvette dans le guetto de Durban en Afrique du sud. Il avait pour ambition de réaliser ses rêves et pour y parvenir,  il a également vendu au bord de la rue des vêtements et bien d’autres petits articles dans son quartier. Toutes ces petites activités lui ont permis d’avoir quelques petites notions en business. C’est en  3ème année d’université, qu’il marque le pas décisif en prenant un très gros risque, celui d’utiliser l’argent de sa scolarité pour se consacrer à sa passion: le trading.
4

Publicité

En effet, D’après le récit du jeune millionnaire, il passait toutes ses nuits sur internet à acquérir des informations  sur l’entrepreneuriat et s’inspirer de ceux qui ont excellé dans ce domaine. Par la suite, il rencontra un ancien dans le métier qui lui montrera le chemin à emprunter pour atteindre ses objectifs. « » en chaque homme riche, se trouve un pauvre enfant qui suit ses rêves » Sandile Shezi»

Rappelons qu’aujourd’hui, Sandile est le co-fondateur de GLOBAL FOREX INSTITUTE qui travaille dans le marché des devises étrangères. Un marché très risqué où l’on peut gagner gros et perdre tout en un clin d’œil,  mais comme un vieux adage le dit, « qui ne risque rien n’a rien ». Sandile est aujourd’hui le plus jeune millionnaire d’Afrique du Sud en échangeant sur ce marché et aussi en aidant les autres investisseurs à investir à la bourse des devises. Pour Sandile, « la pauvreté est une inspiration » tandis que pour d’autres la pauvreté est un malheur. Sandile conclut en disant lors d’un entretien sur news24 que : « s ils l’ont fait, alors moi aussi je peux le faire ».

3

Qu’en pensez-vous ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

8 commentaires

  1. AYENAN SAMUEL sur

    Un exemple à suivre ….
    J’aimerais bien prend contact avec lui sur les réseau sociaux pour une meilleur orientation. .
    J’envisage faire son activité ou bien autres comme vente de bissape , du gari …..

  2. C’est logique! Ce récit est sûrement vrai.
    La première chose est de rêver l’autre est de se réaliser .
    En Afrique une réussite fit croire à la magie.
    Ce qui est bien faux.

  3. Pascal Elie MBULA MUHINDO sur

    c’est une bonne vision Sindile Shezi, un bon exemple à suivre pour nous les jeunes, suis congolais de la République Démocratique du Congo jeune entrepreneur au sein d’une organisation nommée AJAP(Association des Jeunes Artisans de la Paix), nous vous proposons de nous soutenir à une activité de construction d’un Centre d’encadrement et d’orientation des jeunes adolescents qui leurs moyens ne sont pas suffisants pour la scolarité. Il va falloir aussi leurs aider à entreprendre comme vous au bas âge, notre budget pour la construction et l’apprentissage est d’au moins 150000$. c’est pourquoi nous sollicitons votre financement pour la réalisation de ce projet. Merci et nous espérons une bonne réponse à notre requête.

Laissez une réponse