Voici pourquoi le gouvernement Sarkozy a refusé la nationalité Française à Serge Aurier

1

Le défenseur ivoirien Serge Aurier aurait pu devenir un international français s’il n’avait pas rencontré sur son chemin Pierre Guéant, ministre de l’intérieur sous Nicolas Sarkozy. Selon nos confrères du parisien, c’est Claude Guéant qui aurait refusé la naturalisation Serge Aurier.

Le Parisien du mercredi qui faisait un long portrait sur le joueur, indique que le latéral ivoirien du PSG avait engagé la procédure pour sa naturalisation à partir de 2006, à son arrivée au centre de formation du RC Lens. A cette époque, il n’avait que 14 ans. Mais non seulement cette demande avait mis 5 ans pour être étudiée, au lieu de 18 mois comme le prévoit la législation, mais en plus de cela, elle avait été refusée!

Publicité

Notre source indique par ailleurs que c’est Claude Guéant, alors ministre de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy, qui aurait rejeté la demande en août 2011. La raison invoquée par le ministre, est que Serge Aurier avait eu une altercation avec ses camarades au collège, en 2006.

Interrogé par le quotidien, Janos Toth, son ancien agent, est catégorique: c’est un prétexte. «Les autorités se sont servies de cette dispute comme d’une excuse», explique-t-il avant de lâcher une petite bombe: «A l’époque, la Fédération française de football était à l’affût et Serge aurait pu jouer en équipe de France des jeunes sans problème. Il était motivé, malheureusement ça ne s’est pas fait.»

En 2012, Serge Aurier obtient finalement sa naturalisation. Cependant, à l’heure du choix, il opte pour la Côte d’Ivoire à la surprise générale. Une décision mûrement réfléchie, selon le latéral. «Oui, j’ai hésité entre la France et la Côte d’Ivoire, confiait-il à beIN Sports en 2015. Au départ, mon choix n’a pas plu à mon entourage mais la Côte d’Ivoire, c’était un choix de cœur».

Publicité

Pour l’heure, la décision de Serge Aurier s’est révélée payante puisqu’il est maintenant un pilier chez Les Eléphants en ce sens qu’il a déjà remporté la Coupe d’Afrique des nations avec les éléphants de Côte d’ivoire au début de l’année 2015. De son côté, la France reste coincée avec Bacary Sagna, un choix «par défaut» selon certains observateurs..

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---