Voici quelques propositions de Sarkozy pour combattre le terrorisme en France

1

L’ex-président de la République Française a proposé quelques idées au gouvernement actuel en vue de lutter efficacement contre le terrorisme en France. C’était lors de son passage à la chaîne de télévision TF1 dimanche dernier.

Publicité
 

Selon nos confrères de  »Le Monde » qui relaient cette information, Nicolas Sarkozy propose via son parti politique (UMP) d’ouvrir des centres de déradicalisation et de voter une loi interdisant la consultation des sites djihadistes. Rappelons qu’une loi a d’ailleurs été votée dans ce sens stipulant que la consultation d’un site djihadiste en France est un délit.

« Nous demandons depuis dix-huit mois que la consultation de sites djihadistes constitue un délit. La loi n’a été votée que tardivement et elle n’entrera en vigueur qu’en octobre. », a-t-il souligné avant de continuer: « Nous demandons la création de centres de déradicalisation. Pas un seul n’a été  ouvert en dix-huit mois. »

Publicité

Mais pour le gouvernement, le premier centre de déradicalisation ouvrira ses portes en septembre, dans le château de Pontourny, à Beaumont-en-Véron (Indre-et-Loire), selon Le Figaro. Promise pour avant l’été, sa mise en place a pris plus de temps que prévu. Treize autres centres doivent ouvrir d’ici à 2017. On pourrait bien se demander si ces propositions permettront de combattre efficacement le terrorisme.

(Visited 2 360 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Pour ma part je dirai que Sarkozy est le précurseur du terrorisme en France par sa mauvaise politique intérieure et extérieure.
    Les mauvaises décisions, les prises de positions qui mettaient la France en mauvaise posture. Sous lui la France a perdue toute sa place et son honneur.
    La mort de Kadhafi et ce qu’il ya derrière.
    La France d’avant avait une très bonne image extérieure, elle l’a perdue sous Sarkozy, il veut dire quoi pour amenuisée les problèmes si ce n’est que les empirer par des décisions radicales et anti sociale.
    Sarkozy ses décisions et ses conseils ne sont pas bons pour la France.

Laissez une réponse