Volé à la naissance, il retrouve sa mère 41 années plus tard (video)

0

CHILI – Travis Tolliver a décidé de se battre bec et ongles enfin de retrouver sa famille biologique à 41 ans. Volé à sa mère en 1973 au Chili quelques heures seulement après sa naissance, il avait été déclaré mort des suites d’une déficience cardiaque. Ils se sont finalement retrouvés.

Ils ne pouvaient pas se parler, l’un parlant anglais, l’autre espagnol, mais ont pu se comprendre. Une mère de 61 ans a été très émue de retrouver son fils qu’elle n’avait pas vu depuis le jour de l’accouchement, le 15 novembre 1973 au Chili. Nelly Reyes, alors âgée de 19 ans, accouche d’un garçon qui est déclaré mort des suites d’une déficience cardiaque, quelques heures seulement après avoir accouché. Pas de corps ni d’acte de décès, Nelly ne reverra plus jamais son enfant.

Publicité

Contrairement à ce qu’elle pensait et ce qu’on lui disait, son fils n’est pas mort mais lui a été volé. Sans que personne ne sache comment, il se retrouve adopté par une famille de Tacoma à Washington (Etats-Unis). Les parents adoptifs de Travis n’ont aucune idée de qui est sa vraie mère et Travis en perd son souvenir avec les années. A 20 ans, il tente de reconstituer son passé, en vain. Mais il y a quelques mois, à 41 ans, l’homme qui est aujourd’hui papa de deux enfants décide de faire des recherches approfondies sur Internet après avoir découvert le scandale des bébés volés au Chili dans les années 1960-1980.

« En 3-4 semaines, ils avaient retrouvé ma mère »

https://www.youtube.com/watch?v=wUlmFkhbwIE

Sachant uniquement qu’il venait du Chili, il se concentre sur cette piste :

« J’ai rejoint un site afin de parler avec des gens en provenance de ce pays. Cela a déclenché mon envie de retrouver ma mère »,

confie Travis Tolliver à CNN. Il trouve finalement un site qui aide à retrouver ses parents biologiques suite à une adoption après une naissance au Chili.

« Je leur ai donné toutes les informations que j’avais sur mon enfance. En 3-4 semaines, ils avaient retrouvé ma mère »

, précise le père de famille.

Publicité

Parti dans son pays natal avec ses enfants, il a retrouvé celle qui l’a mis au monde, à l’aéroport de Santiago. Il apprendra également qu’il a 4 frères et une sœur. Travis Tolliver explique :

« C’est fou ! Jamais je n’aurais cru cela possible. » Nelly Reyes a pour sa part confié : « Je vais l’embrasser tous les jours. Je l’aime tellement. » Peu après ses retrouvailles, il a évoqué sa famille américaine. Il a expliqué : « Ma mère adoptive sera toujours ma mère. Elle m’a élevé. Mes parents auront toujours une place dans mon cœur, ils sont irremplaçables »,

a-t-il conclu pendant ce moment fort en émotion.

Belle histoire n’est-ce pas ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse