Manchester United : Zlatan Ibrahimovic crée la polémique avec une blague raciste à l’Ivoirien Eric Bailly

4

Zlatan Ibrahimovic est très reconnu pour ses propos belliqueux. Le Suédois vient encore de créer une polémique sur la toile juste après la victoire de son club Manchester United sur Bournemouth (3-1), dimanche dernier, en ouverture de la Premier League.

Publicité
 

Une victoire qui a coïncidé avec l’anniversaire d’un de leur coéquipier. Le défenseur central Eric Bailly a souhaité un joyeux anniversaire à son ami et coéquipier, avant de demander à « Ibra » d’en faire de même. Ce qu’Ibrahimovic a fait aussi en ces termes : « Un bon anniversaire, Manu de Norvège. Félicitations, un grand salut d’Ibracadabra et d’Eric Kunta Kinté ! », A affirmé Zlatan provoquant un fou rire chez le joueur ivoirien.

Ibra l’a-t-il fait sciemment ou voulait-il simplement chambrer son pote Eric ? Pour rappel Kunta Kinte est le personnage principal d’un roman intitulé ‘’Racines’’ (Roots: The Saga of an American Family en version originale), écrit par Alex Haley.

Pour certains, cette allusion à Kunta Kinté, ancien esclave mandingue n’est pas la bienvenue. Même si elle peut paraître anodine, Kunta Kinte ne rappelle pas forcément un moment heureux de l’histoire des noirs. Et une allusion fut-elle amicale est malvenue. D’autres y ont même vu une manière de comparer son coéquipier ivoirien à un esclave.

Publicité

Toutefois certains internautes n’y voient qu’une blague amicale, tout comme Eric Bailly lui-même dans la vidéo ci-dessous.

(Visited 1 865 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

  1. Tankpinou sur

    Moi j trouve cela inacceptable. C’est cet kunta… (Éric B…) ki fait son bonheur. Et ke Ibra aille se référé dan l’histoire

  2. kodjo prosper sur

    moi suis pas d accord avec non plus de même avis que le vieux suedois ,non non ce n est pas une manière de souhaiter un anniversaire à son Coequipier on dirait que le même scénario passera avec pogba ce qui sera très pire pour lui

Laissez une réponse