EuropeFootballSport

Barrage Coupe du monde: un pays d’Europe refuse d’affronter la Russie

Face à la tournure que prend le conflit entre l’Ukraine et la Russie, notamment depuis les premières attaques russes survenues ce jeudi 24 février 2022, la Suède refuse désormais d’affronter la Sbornaya en cas de finale potentielle.

Les barrages de la zone Europe pour les qualifications à la Coupe du monde Qatar 2022 démarrent dans un mois. Les demi-finales auront lieu le 24 mars et les finales le 29 mars 2022. Il est probable que la Suède et la Russie se rencontrent en finale car les Russes jouent leur demi-finale face à la Pologne, alors que les suédois recevront les Tchèques.

Mais depuis le début de l’invasion ukrainienne par l’armée russe cette nuit, la fédération suédoise refuse désormais d’affronter la Sbornaya en cas de finale potentielle.  » Impensable que nous jouions un match de football en Russie dans quelques semaines », a déclaré le président de la fédération Karl-Erik Nilsson dans un message rapporté par l’agence Reuters.

Lire aussi: Premier League: Voici le top 10 des coachs les mieux payés

Le président de la fédération suédoise souhaite cependant une accalmie « nous devrions prendre notre temps et voir quelles actions sont nécessaires. Pour le moment, nous espérons que les armes seront déposées et que la paix et la liberté verront le jour« .

En plus de la Suède, la Pologne, prochain adversaire de la Russie, le 24 mars 2022, ne souhaite pas également disputer cette rencontre vu le contexte géopolitique. La République tchèque, autre sélection du groupe A des barrages, devrait prochainement suivre, indique la publication polonaise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!