AfriqueGuinée-BissauPolitiqueSécurité

Guinée-Bissau: des tirs entendus dans la capitale, le gouvernement réagit

Une semaine après le coup d’Etat manqué en Guinée-Bissau, des tirs ont été entendus dans la matinée de ce lundi 07 février 2022 dans la capitale Bissau. Une radio privée aurait été ciblée.

Selon Charlotte Idrac, envoyée spéciale de RFI à Bissau, c’est la radio Capital FM située à Bairro Militar, quartier de la capitale de la Guinée-Bissau qui a été prise pour cible. Cette radio est considérée comme proche de l’opposition du PAIGC.

D’après des témoins interrogés par RFI, deux véhicules d’hommes habillés en tenues militaires sont arrivés à proximité de la radio dans la matinée puis il y a eu des tirs.

La police est intervenue. Le bâtiment est inaccessible mais des habitants du quartier étaient rassemblés devant la radio. Le bilan actuel qui reste à confirmer fait état de trois personnes blessées et du matériel détruit. Les membres de la radio ont exprimé leur incompréhension suite à cette attaque qui n’est pas première du genre à la radio Capital FM.

Lire aussi: Guinée-Bissau: après le coup d’Etat manqué, l’armée prend une importante décision

Pour les autorités de la Guinée-Bissau, c’est un acte commis par des individus liés au narcotrafic et des mercenaires, des « rebelles de Casamance », dénonce le porte parole du gouvernement.

Ces nouveaux incidents interviennent moins d’une semaine après l’attaque du palais du gouvernement qui a fait au total 11 morts.

Une grande opération est en cour depuis le mercredi 02 février 2022 en Guinée-Bissau pour retrouver les commanditaires et protagonistes du coup d’Etat manqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page