Divers

Nigeria: largué, il met le feu à la maison de son ex copine, et tue 5 personnes

Un homme, Deji Adenuga, aurait tué huit membres de la famille de son ex-petite amie dans la ville d’Igbodigo, État d’Ondo au Nigeria.

Selon PUNCH Metro, cinq des victimes ont rendu l’âme, tandis que trois autres se font soigner à l’hôpital.

Publicité

Une source a déclaré à un correspondant de PUNCH qu’Adenuga fréquentait une fille de la famille, identifiée uniquement comme étant Titi; mais elle a par la suite mis fin à la relation.

En représailles, le suspect aurait mis le feu à la demeure où la famille vivait.

«Ce qui s’est passé aujourd’hui (mardi) a été choquant. L’homme (Adenuga) a presque anéanti toute une famille tôt ce matin.”Déclare la source.

«Il était en colère parce que la fille (Titi) avec qui il sortait a dit qu’elle n’était plus intéressée par la relation. Voulant se venger de la jeune fille, il a versé de l’essence dans la pièce où dormaient tous les membres de sa famille et les a incendiés.”

«En fait, il a raté sa cible parce que la fille n’était pas dans la pièce au moment où il a mis le feu à la pièce.

«Huit membres de la famille ont été gravement brûlés. La mort de cinq d’entre eux a été confirmée, tandis que les trois autres ont été transportés au centre de traumatologie d’Ondo, où ils suivent un traitement. »

La source a indiqué que le suspect avait fui la ville après l’acte, ajoutant que l’endroit où il se trouvait était inconnu des habitants.

Publicité 2


Confirmant l’incident, le responsable des relations publiques de la police du commandement de l’État d’Ondo, M. Femi Joseph, a déclaré que la police avait ouvert une enquête sur l’incident.

«Nous sommes sur la piste du suspect alors que l’enquête est en cours. Nous allons bientôt l’arrêter », a déclaré Joseph.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer