NigeriaSociété

Nigeria : Les musulmanes s’insurgent contre les poupées sexuelles

Les musulmanes nigérianes, sous l’égide de la Muslim Students ‘Society of Nigeria (MSSN) ont condamné la fabrication « inutile » des poupées sexuelles, affirmant que les femmes jouent des rôles plus importants dans la famille et la société.

Réunies lors du programme « Lumières des Sœurs de 2018 » organisé par le Cercle des Sœurs de la Société des Etudiants Musulmans du Nigeria, ces dernières ont exprimé leur mécontentement à l’égard des nombreux défis auxquels sont soumises les femmes.

Publicité

S’exprimant lors de la cérémonie, La présidente des femmes musulmanes, Baseerah Majekodunmi, a relevé le besoin manifeste de sensibilisation en ce qui concerne les problèmes clés auxquels sont confrontées les femmes ces derniers temps.

« La femme du XXIe siècle a été ridiculisée dans la société et cela a beaucoup d’influence sur son statut social: elle est considérée comme un objet sexuel qui doit satisfaire les désirs égoïstes des hommes ».

« Les femmes sont placées sur un piédestal élevé où elles semblent être appréciées uniquement pour leur corps et non pour leur cerveau, même si apprendre à s’aimer peut être une route difficile et longue, nous devons arrêter de se concentrer sur les autres ».

Nafisat Arogundade, ancienne dirigeante de la Nasrullahi-l Fathi Islamic Society du Nigeria (NASFAT), a imploré les femmes à être de bonnes ambassadrices.

« Ne soyez pas découragées par les défis que nous impose la société, nous avons un rôle plus important à jouer ».

« Être une femme est un rôle qui englobe tout: elle exige que nous défendions les principes corrects de l’Islam par nos actions, et que nous soyons des individus uniques qui ne se conforment pas aux normes absurdes qui prévalent dans notre société », a souligné Toyyibah Abdul Salam.

Crédit photo : lebledparle

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. Votre commentaire moi je voudrais dire que le monde ,s’aventure l’approche de sa fin ,comme peut on dire le poupée sexuelle peu replacer la femme ,ce que allah avait créer personne sur terre ne pourra jamais créé quelque chose pareil ,c’est une invention satanique ,et nous qui fera subir ds le futur par des dangereuses maladie

  2. La necrophilie existe pas aujourd’hui c est un acte indigne.si c est lui même qui sait Fais filmer peut-être il croirait que c est bon.dans le cas contraire il est passible á une peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer