AfriqueR.D Congo

RDC: le bilan de l’attaque de Beni augmente

Le bilan de l’attentat à la bombe, le jour de Noel dans la ville de Beni est passé à 8 morts et 20 blessés. Le porte-parole du gouvernement congolais et le gouverneur militaire du Nord- Kivu ont expliqué à la presse les circonstances de cette attaque.

Le terroriste a fait croire qu’il avait des troubles psychiatriques. Il s’est approché d’un bar situé sur l’artère principale de Beni. Il a été empêché d’y rentrer. « C’est grâce à la vigilance des vigiles de cette terrasse qui l’ont interpellé et directement il a actionné l’engin. S’il pénétrait à l’intérieur, nous serions encore touchés par cette déflagration. », explique le lieutenant-général Constant Ndima, gouverneur du Nord-Kivu.

Lire aussi: Ethiopie/ Acculés, les rebelles tigréens se retirent dans leur région et veulent discuter

Pour Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement, « cela est bien clair que nous faisons face à une menace terroriste islamiste. Nous avons plusieurs éléments qui permettent d’arriver à une telle conclusion. Ce qui s’est passé, il faut considérer que c’est une interpellation supplémentaire pour continuer la vigilance , parce qu’il y a des risques. Plus nous allons les traquer là où ils sont, ils voudront s’en prendre à des populations innocentes ».

Les autorités annoncent le renforcement du dispositif sécuritaire par des barrages dans la ville de Beni, des patrouilles pédestres et motorisées, des bouclages. Le couvre-feu est également passé de 20heures à 19heures.

Lire aussi: Côte d’Ivoire / Soro allume Ouattara: « c’est un drôle de père (…) le coup d’Etat, une fiction grotesque » »

Parmi les 20 blessés figurent deux maires de communes de la ville de Beni où la société civile pointe des failles dans le dispositif sécuritaire. L’assaillant n’est pas identifiable, car son corps a été déchiqueté. L’acte a été attribué aux rebelles des forces démocratiques alliés ( ADF).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page