Afrique du Sud: La police se moque d’un homme agressé sexuellement par 3 hommes

1

La scène s’est déroulée la semaine dernière, Verge Tshabalala aurait été agressée sexuellement par trois hommes qui lui avaient proposé de le transporter en véhicule de Soshanguve, en Afrique du Sud à la ville. Sur le chemin, les hommes ont arrêté le véhicule et l’ont forcé à se déshabiller.

Publicité

«Ils m’ont dit qu’ils voulaient voir mes parties intimes, avant qu’ils ne m’agressent sexuellement », a déclaré Tshabalala.

La victime qui est allée porter plainte à la police n’a pas reçu un accueil pouvant calmer sa peine. Car les officiers au lieu de prendre sa déposition, ont plutôt éclaté de rire après avoir écouté les déboires de Tshabalala. Selon Pretoria North Reckord, les agents de la police qui ont traité avec mépris l’agressé pourraient faire face à la justice, du fait que la victime aurait été conseillé de déposer une plainte auprès de la direction de police pour une enquête indépendante.
La Direction enquête sur les cas de mauvaise conduite dans la police, a dit le porte-parole de cette corporation, Lolo Mangena, car selon lui, Légalement c’est de la discrimination, quand un sujet est traité injustement dans certains domaines de la loi.

Publicité

« Ce n’est pas la façon dont nous fonctionnons en tant que police. Si vous êtes traités injustement ou différemment des autres personnes en raison de l’orientation sexuelle, la religion, la couleur de peau, la capacité politique ou intellectuelle, une plainte peut être déposée contre les policiers. Cela s’il peut se rappeler d’eux, leurs noms, ou au moins les identifier« , a déclaré le porte parole.
Mangena dit que l’épreuve de Tshabalala à la station de police équivaut à une agression sexuelle, tout en conseillant à ce dernier de déposer une plainte auprès de la direction.




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse