Scandale de Nkandla: la justice ordonne à Jacob Zuma de rembourser dans un délai de 45 jours

0

C’est certainement une douche froide pour le président Jacob Zuma. La cour constitutionnelle représentée par le juge Mogoeng Mogoenga a ordonné vendredi 1er avril, au président sud-africain de rembourser  un pourcentage « raisonnable » des coûts de rénovation de sa propriété de Nkandla. En effet, quinze millions d’euros de fonds publics avaient été utilisés pour rénover sa propriété de Nkandla.

Publicité
 

Selon RFI, le juge a estimé qu’en refusant de se soumettre aux ordres de la médiatrice de la République et de rembourser cette somme, Jacob Zuma a « failli à ses devoirs de défendre et de faire respecter la Constitution ». En agissant de la sorte il a enfreint la Constitution en d’autres termes.

Une sanction lourde de conséquences puisque qu’elle mène à une éventuelle procédure de destitution.  D’ailleurs, l’Alliance démocratique, principal parti de l’opposition a annoncé qu’elle lançait une procédure en sortant de la Cour constitutionnelle. Ensuite, le parti d’opposition à l’origine de cette plainte a appelé les Sud-Africains à manifester dans la rue pour demander la démission du président Zuma.

La cour constitutionnelle a donné 45 jours à Jacob Zuma pour rembourser la somme à lui réclamer.

Publicité

Qu’en pensez-vous ?

(Visited 785 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse