Malawi : la chasse aux albinos, une réalité inquiétante

0

Ikponwosa Ero, une nigériane albinos et experte du conseil des droits de l’Homme a déclaré que les 10 000 albinos du Malawi vont tous « disparaître » s’ils continuent d’être assassinés afin que leurs membres et leurs os soient utilisés pour des rituels de sorcellerie. Cette experte de l’ONU a effectué une mission de douze jours sur le sujet dans le pays.

En effet, selon Ikponwosa Ero, «les albinos ne sont même pas en paix lorsqu’ils sont morts, car leurs tombes sont profanées. Je suis particulièrement inquiète des témoignages de personnes albinos qui sont surnommées « argent » lorsqu’ils marchent dans la rue», a-t-elle affirmé.

Publicité

Kondwani Kandiado, porte-parole de la police a indiqué à l’AFP que les déclarations de l’experte arrivent au moment où un tribunal malawite a condamné vendredi dernier à 17 ans de prison deux hommes arrêtés la semaine dernière pour l’assassinat d’une femme albinos de 21 ans. «Les deux hommes ont plaidé coupable», précise le porte-parole de la police.

Rappelons que l’albinisme est une maladie génétique héréditaire qui se manifeste par une absence de pigmentation dans la peau, le système pileux et l’iris des yeux. Cette pathologie touche environ une personne sur 1200 au Malawi.

Précisons que la police malawite a enregistré 65 agressions, enlèvements ou meurtres d’albinos depuis fin 2014.

Qu’en pensez-vous ?




Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse