Burkina Faso : Interpol aurait refusé d’exécuter le mandat émis contre Soro

0

Interpol (organisation internationale de police) aurait refusé d’exécuter le mandat d’arrêt émis par la justice militaire burkinabè contre le président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro, selon des informations rapportées par le site koaci.
La principale raison avancée c’est que l’affaire du putsch manqué avait un « caractère politique ». En effet, les responsables d’Interpol estiment que « toute activité ou intervention dans des questions ou affaires présentant un caractère politique, militaire, religieux ou racial est rigoureusement interdite à l’Organisation ».

Publicité
 

Pour rappel, la justice militaire du Burkina Faso a émis le 8 janvier dernier un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et 16 autres personnes dont Fatou Diallo, l’épouse du général putschiste Gilbert Diendéré.

Publicité

Après avoir été annulés jeudi dernier par la cour de cassation Ougadougou pour vice de forme, de nouveaux mandats ont été introduits depuis mardi suite à de nouvelles procédures entamées en vue de relancer les mandats d’arrêt internationaux.

(Visited 641 times, 1 visits today)



Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse