Cameroun : Boko Haram met ses menaces en exécution 80 personnes enlevées et 2 villages détruits

1

Cela fait juste quelques jours que l’un des chefs du groupe terroriste de Boko Haram, le nommé Abubakar Shekau menaçait le chef de l’Etat Camerounais en disant

 « Paul Biya, si tu ne mets pas fin à ton plan maléfique, tu vas avoir droit au même sort que le Nigeria (…) tes soldats ne peuvent rien contre nous ».

Ces menaces n’étaient pas seulement des simples mots. Elles ont été mises en exécution depuis hier dimanche. D’après une source fiable, Boko Haram aurait effectué une attaque surprise au Cameroun dans la région de l’extrême Nord, département du Mayo Tsanaga.

Publicité

Le bilan de cette attaque fait état de 80 personnes enlevées parmi lesquelles les hommes, les femmes et les enfants ainsi que deux villages totalement détruits. Il s’agit des villages de Mabass et Maksy dans l’arrondissement de Mokolo.

Face à cette attaque, la riposte de l’armée Camerounaise a été immédiate. Sur les 80 personnes enlevées, l’armée Camerounaise a déjà pu libérer 24.

Il faut noter que cet enlèvement est la plus grosse prise d’otages de l’extrême Nord, depuis le début du conflit entre l’armée Camerounaise et la secte terroriste Boko Haram. A partir de cette riposte de l’armée Camerounaise peut-on espérer que les otages restants seront libérés ?

 


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->