Cameroun : Encore un vol de bébé dans un hôpital à Yaoundé

4

Les voleurs de bébé ont encore fait parler d’eux dans un centre hospitalier situé à l’Ecole Nationale Supérieure de Police au quartier Tsinga. Elle n’en revient pas. Judith Djouala, est inconsolable. Judith Djouala, est inconsolable. En fin de matinée d’hier dimanche 29 mars 2015, elle accouché d’un petit garçon à la maternité du Centre médical de la Police situé situé dans l’enceinte de l’Ecole Nationale Supérieure de Police de Yaoundé.

Publicité

 

Après avoir digéré les douleurs de cet enfantement, la maman du nouveau-né est tombée dans les bras de Morphée en début de soirée. A en croire des témoignages, un ou une inconnue a profité de cet instant d’inattention naturelle pour disparaitre avec le poupon. C’est à son réveil que la génitrice va faire le triste constat. L’auteur de cet acte criminel et ses complices n’ont pas encore été rattrapés par la police qui a lancé un avis de recherche.

 

L’affaire de trafic de nourrissons est quasi ordinaire au Cameroun. Le dernier cas qui a défrayé la chronique même au-delà de nos frontières, est celui de Vanessa Tchatchou dont l’enfant avait été volé un jour de janvier 2012 à l’hôpital gynéco obstétrique et pédiatrique de Ngousso toujours à Yaoundé. Trois ans après, la pauvre jeune fille de 17 ans est toujours sans nouvelle de son enfant.

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

4 commentaires

Laissez une réponse

---