Cameroun : pourquoi Débordo a été détenu dans une cellule de la police ?

1

L’artiste Debordo Leekumfa était provisoirement détenu mardi 16 février dernier, dans une cellule de la Direction régionale de la police judiciaire du centre, qui abrite les services du commissariat du premier arrondissement du centre, à yaoundé au Cameroun.

Publicité

À l’origine de la garde à vue de l’artiste ivoirien, un contrat « non exécuté » après avoir touché une avance de 1 million 500 000 FCFA, sur 2 millions Fcfa prévus par le contrat, pour un concert à la Sanza, une boite de nuit de Yaoundé.

Debordo aurait refusé de jouer pour un deuxième concert, exigeant une augmentation de son cachet » comme le rapporte le site Koaci.com.Trois jours avant, Debordo avait joué à la place Saint Josué de Yaoundé, une salle bien connue des habitants de la capitale.

Pendant sa détention, les organisateurs du spectacle disaient ne pas comprendre le revirement de la star ivoirienne, qui a souhaité « unilatéralement » l’augmentation de son cachet, dont l’avance a été touchée à Abidjan.
Le contrat prévoit le remboursement du « double » de la somme prévue (soit 4 millions FCFA), en cas de non-exécution des engagements par l’artiste.


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

---
!-- Quantcast Tag -->